La candidature du PRES Bourgogne/Franche-Comté remarquée  par le MESR et le CGI ! - PRES Bourgogne / Franche-Comté
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  

	
	
  
  	


	

Aller au contenu  Aller au menu principal 

La candidature du PRES Bourgogne/Franche-Comté remarquée par le MESR et le CGI !

Mercredi 15 juin dernier, le PRES Bourgogne-Franche-Comté a participé à une réunion d'analyse de l'évaluation de sa candidature au premier appel à projets "Initiative d'excellence" (IdEx1) avec le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche  (MESR) et le commissariat général aux investissements (CGI).  

D'une voix unanime, les représentants de l'Etat ont chaleureusement salué la qualité "parfaitement reconnue" de notre candidature, "l'un des meilleurs projets présentés", perceptible tant à travers le dossier déposé le 7 janvier 2011, que lors de l'audition du 15 mars auprès du jury international.


DE NOMBREUX POINTS DE SUCCÈS SOULIGNÉS 

Tout au long de la réunion, les représentants de l'Etat se sont relayés pour rendre compte des éléments forts exprimés par le MESR, le CGI et le jury international au sujet de notre candidature, en particulier :

  • la visible construction progressive d'une forte cohérence du projet ; 
  • la gouvernance, jugée "convaincante et pragmatique" ; 
  • le projet d'université fédérale, attendu comme le précurseur du fédéralisme universitaire français ; 
  • l'excellence du leadership en place ;
  • la forte dynamique d'ancrage dans l'avenir des établissements d'enseignement et de recherche de la grande région.

Si notre candidature n'a pas été retenue dès le premier tour, c'est du fait d’une raison principale :  > la taille du Pres, estimée comme insuffisante au regard des critères fixés pour l'IdEx1 et particulièrement la densité scientifique du périmètre d'excellence (nombre de produisants dans les unités A et A+ notamment).

En d'autres termes, avec un "très fort potentiel", son positionnement original et le caractère innovant de certaines de ses composantes,  notre projet a été perçu comme l'"outsider" des initiatives d'excellence, selon l'expression propre des représentants de l'Etat.  Quant au seul paramètre ayant joué en notre défaveur, il a évolué favorablement suite aux évaluations AERES puisque nous sommes passés de 860 produisants dans des unités A et A+ à plus de 1200 ! Soit un accroissement de 50% (contre +16% en moyenne pour la vague B) qui atteste de la dynamique positive de la qualité de notre recherche.   


UNE CANDIDATURE TRÈS ATTENDUE POUR LA DEUXIÈME EDITION DE SEPTEMBRE 2011

Les représentants de l'Etat invitent le Pres Bourgogne Franche-Comté à renouveler sa candidature à l'occasion de l'IdEx2.  Celle-ci a désormais de réelles chances d'aboutir, compte tenu des axes forts du premier dossier – qui devront toutefois se renforcer - et des éléments nouveaux en notre faveur.  

Les candidatures aux LabEx et EquipEx déjà présentées au premier tour sont elles aussi fortement attendues au deuxième tour, ainsi que de nouveaux projets sur lesquels la grande région est identifiée comme à la pointe, comme en agro-écologie ou en nutrition-santé.   

Au final, la réunion du 15 juin a apporté les preuves que, dans cette compétition nationale difficile, le Pres Bourgogne/Franche-Comté a su convaincre, à chaque étape, de la pertinence de son projet, de la proximité et réactivité des acteurs, du soutien des collectivités et du monde économique. En démontrant dans le second appel à projet que cette équation vertueuse a encore produit des résultats positifs, le Pres Bourgogne/Franche-Comté, reconnu comme l’un des pôles les plus dynamiques et les plus innovants de notre pays, pourrait voir sa candidature couronnée de succès.



Voir aussi Humanticipation

humanticipation