Le PRES BFC impliqué dans 5 "Cohortes" dans le cadre des Investissements d’Avenir - PRES Bourgogne / Franche-Comté
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  

	
	
  
  	


	

Aller au contenu  Aller au menu principal 

Le PRES BFC impliqué dans 5 "Cohortes" dans le cadre des Investissements d’Avenir

44 projets « cohortes » ont été déposés dans le cadre des Investissements d’Avenir et 10 ont été retenus après évaluation et recommandations d’un jury international, 5 impliquent des équipes du PRES Bourgogne Franche-Comté.

Qu’est-ce qu’une « cohorte » ?
Une cohorte consiste à suivre pendant plusieurs années ou plusieurs décennies une population de sujets, sains ou malades, afin d'accumuler des connaissances fiables sur leur santé.
Elles permettront :

  • d'isoler une variable (régime alimentaire, environnement, etc.) pour déterminer son rôle et son effet sur la santé, et prescrire ainsi de nouvelles règles (alimentaire, de sécurité, etc.),
  • de développer plus rapidement de nouvelles cibles thérapeutiques en s'appuyant sur un échantillon élargi d'individus.


Les 5 projets retenus impliquant des équipes du PRES Bourgogne Franche-Comté :

CANTO : Etude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez 20 000 patientes atteints d’un cancer du sein.
Projet coordonné par l’Institut Gustave Roussy, en forte coopération avec le centre de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc de Dijon et la fédération nationale des centres de lutte contre le cancer.

CRYOSTEM : Etude de la maladie du greffon contre l’hôte chez les patients greffés.
Coordonnateur : Société Française de Greffe de Moelle et Thérapie Cellulaire ;
Au plan local, il concerne les CHU de Dijon et Besançon.

HOPE-EPI : Cancers de l’enfant (17 000 cas recensés en 2010).
Coordonnateur : Société Française de Lutte contre les Cancers et les Leucémie de l’enfant et de l’adolescent.
Au plan local, il concerne les CHU de Dijon et Besançon.

OFSEP : Patients porteurs de sclérose en plaque
Coordonnateurs : Université Claude Bernard de Lyon (CHU de Lyon).
Au plan local, il concerne les CHU de Dijon et Besançon.

RADICO : Porteurs atteints de maladies rares.
Porteur : INSERM - Hôpital Trousseau (CHU de Dijon).

Voir aussi Humanticipation

humanticipation